Tout savoir sur la ventilation mécanique contrôlée « VMC »

IMG-20150122-00071

Que ce soit pour des raisons économiques ou pour des raisons d’hygiène, l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée est indispensable dans une maison. Se déclinant en différents modèles, la VMC propose une multitude d’options pour ventiler efficacement l’intérieur de toute habitation. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cet appareil.

La MC : C’est quoi au juste ?

La VMC ou plus exactement la ventilation mécanique contrôlée, est un dispositif à fonctionnement mécanique. Elle sert principalement à apporter un air frais dans la maison par le biais d’un bloc-moteur, de gaines et de bouches d’extraction. Le principe de fonctionnement d’une VMC est simple : elle évacue l’air vicié et les mauvaises odeurs dans les pièces humides de la maison (buanderie, cuisine, salle d’eau, WC, etc.) et les rejette par les bouches d’extraction. Le ventilateur aspire ensuite l’air frais de l’extérieur pour le faire entrer dans le logement. L’air neuf entre par les entrées d’air qui se situent au-dessus des fenêtres des pièces de vie (chambre à coucher, salle de séjour, bureau, etc.). Un système de calibrage permet d’ajuster le débit de l’air entrant et le volume d’air qui sort pour garantir une ventilation constante.

Qu’il s’agisse d’un modèle simple flux ou d’un modèle double flux, l’objectif de la VMC est d’évacuer l’humidité et la pollution d’un bâtiment afin de préserver la santé des occupants. Pour garantir une qualité d’air irréprochable, il convient d’installer une Vmc double flux haut rendement. En plus de sa fonction de renouvellement d’air, cet appareil a aussi la capacité de récupérer de la chaleur grâce à un échangeur thermique. Ce dernier va croiser l’air neuf et l’air filtré afin de renvoyer un air réchauffé dans la maison. Pour les plus exigeants, il existe également un système de ventilation intelligent appelé hydroréglable. Ce type de VMC a l’avantage de détecter l’humidité dans l’air et d’adapter son débit en fonction du taux. Contrairement au simple flux, ce modèle de VMC ne requiert pas l’installation d’entrées d’air.

Pourquoi installer une VMC ?

Les avantages apportés par la VMC sont indéniables, que ce soit en termes de confort ou d’économie d’énergie. Pour lutter efficacement contre l’humidité et les moisissures dans un bâtiment, l’installation d’une VMC est la meilleure solution. Facile à installer, ce système de ventilation garantit une bonne qualité de l’air. Ce qui est favorable pour la santé des occupants. En réduisant le taux d’humidité, la VMC empêche la formation des buées et peut éviter les odeurs indésirables dans les pièces de la maison. Elle retient également toutes les particules et les pollens qui peuvent provoquer une réaction allergique chez les adultes et les enfants.

En été comme en hiver, elle peut préserver la température d’une pièce en réchauffant l’intérieur de la maison quand il fait froid et en rafraîchissant l’air lorsqu’il fait chaud. Pour terminer, la VMC constitue une solution économique pour ceux qui ne souhaitent pas dépenser en chauffage. Elle permet en effet de réaliser jusqu’à 20% d’économie sur les factures en augmentant ou en diminuant les débits d’air selon les besoins. Cette économie d’énergie est l’un des plus grands avantages de ce système.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *