Remplacer ses fenêtres pour renforcer l’isolation de sa maison

161

Le confort d’une maison dépend surtout de ses performances thermiques. Afin de s’y sentir à l’aise, la température ambiante doit toujours être optimale. Les déperditions de chaleur sont donc de vrais problèmes à traiter rapidement. Les ponts thermiques peuvent apparaître au niveau des fenêtres. Voilà pourquoi, il est conseillé de remplacer ces dernières.

Commencer par les fenêtres : pourquoi ?

Selon les statistiques, les fenêtres seraient à l’origine de 10 à 15% de perte de chaleur. Cela nuit au confort dont jouissent les occupants de la demeure en hiver. Par ailleurs, ce problème peut favoriser la hausse des factures de chauffage.

Pour s’atteler à l’optimisation de l’isolation thermique de la résidence, il faut souvent remplacer ces éléments. Il ne s’agit pas seulement de mettre en place des fenêtres esthétiques. Les ouvrages permettent de construire une vraie maison basse consommation.

Lorsque les ménages ne disposent pas de possibilités financières suffisantes pour rénover, les spécialistes leur recommandent de procéder uniquement à un remplacement des fenêtres. Cela donne les moyens de réduire significativement les déperditions de chaleur.

Toutefois, le savoir-faire des ouvriers qui se chargent de ces travaux influera beaucoup sur le résultat final. Voilà pourquoi, il est conseillé de faire appel à des professionnels. Afin de se faciliter la tâche, il est préférable de contacter une entreprise spécialisée comme une société de rénovation de fenêtres à Toulouse. Ces structures prennent tout en charge, de l’achat des matériels jusqu’à la réalisation des travaux.

Comment augmenter la performance thermique des fenêtres ?

Bien que mettre en place ces éléments suffire pour rajeunir sa maison, il  faut aussi prévoir certains points pour renforcer l’isolation thermique de la bâtisse. Le propriétaire doit notamment choisir des fenêtres répondant aux normes en vigueur.

A titre d’information, les volets isolants doivent présenter une résistance thermique additionnelle de R› 0.20 cm2 °C/W. De plus, ils doivent être munis d’une mousse de polyuréthane ayant un coefficient thermique supérieur à 0,035. La plupart des modèles en PVC disposent de tous ces caractéristiques. Les spécimens portant la mention CE sont les plus conseillés. Les baies vitrées doivent fournir une meilleure filtration des rayons UV et  une bonne isolation phonique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *