Astuces pour se débarrasser des matières végétales sur le toit

Le toit constitue une partie très importante de notre maison. Non seulement il est garant de esthétique de celle-ci mais encore de son état en général. Ainsi, il mérite toute notre attention. Il faut l’entretenir de manière régulière. Pour ce faire, on peut le nettoyer en enlevant tous les parasites végétaux qui s’y forment. Retrouvez dans cet article les raisons qui poussent à le nettoyer et les étapes du nettoyage.

Les bonnes raisons de nettoyer sa toiture

Au fil des années, notre toit devient un foyer favorable au développement des parasites tels que la mousse ou les lichens. Ces derniers sont le résultat de l’humidité du toit et sont à la source de sa dégradation. En effet, leur présence affecte l’étanchéité de notre toit comme ils retiennent l’eau et rendent les tuiles poreuses et fragiles. Par conséquent, le toit résistera mal aux intempéries. A côté de cela, ces parasites altèrent l’esthétique de notre maison. On est amené à penser qu’une maison est mal entretenue en ne voyant qu’un toit tout vert. Ainsi, le nettoyage de votre toiture ne procure pas seulement une grande solidité et une bonne résistance aux agressions à celle-ci, il égaye également votre maison.

Les étapes à suivre pour bien nettoyer votre toiture

Nettoyer son toit une fois par an est vivement recommandé. Au cas où vous n’avez pas les compétences pour le faire, le mieux est de faire appel à un professionnel tel que ce couvreur dans le 02. En effet, avec les différentes pollutions et les intempéries, les déchets ont tendance à s’accumuler. Cette accumulation, comme nous le savons, n’est pas sans conséquence sur l’état de notre toiture. Pour échapper aux grands travaux de rénovation que peut engendrer celle-ci, mieux vaut nettoyer notre toiture.  Globalement, il existe deux grandes étapes pour bien nettoyer son toit : le démoussage et le rinçage

Première étape : démoussage du toit

Avant d’entamer cette étape, il est primordial de nettoyer les gouttières pour évacuer l’eau utilisée lors du nettoyage. Comme son nom l’indique, le démoussage consiste à enlever la mousse, les lichens et les végétaux parasites du toit. Pour ce faire, munissez-vous d’un nettoyeur à haute pression et d’une brosse dure. Dans un premier temps, il faut projeter de l’eau à sur le toit. Veillez à ce que la pression de l’eau soit assez importante pour éliminer les déchets.

Elle ne doit non plus être trop élevée pour éviter d’endommager les tuiles déjà fragilisées par la mousse. La projection d’eau doit suivre la pente de votre toit. Ensuite, usez de la brosse dure pour éliminer les saletés et les tâches les plus tenaces. Attention, l’utilisation de l’eau de javel pour le nettoyage du toit est proscrite car ce produit a pour effet de décolorer votre tuile. Une fois ces opérations réalisées, vous pouvez passer à la seconde et dernière étape.

Deuxième et dernière étape : le rinçage

Après avoir brossé votre toit pour le débarrasser des parasites, il faut maintenant le rincer. Pour cela, aspergez-le d’eau, cette fois-ci à basse pression.  Toutefois, cette opération doit s’accompagner d’un traitement qui va freiner l’apparition de mousses. Ainsi, l’eau utilisée sera diluée avec  un produit anti-mousse, notamment avec de l’algicide ou du fongicide. Pour la quantité, il vous faudra 1 litre de ce produit pour une surface de 1 m2. N’appliquez le produit que si vous êtes sûrs que le toit a bien été décrassé. Dans le cas contraire, reprenez l’opération dès le début. Pour optimiser l’étanchéité de votre toit, appliquez un traitement hydrofuge.

Pour conclure, le nettoyage d’un toit est indispensable non seulement pour donner un aspect agréable à notre maison mais aussi pour éviter les travaux de grandes envergures pour le futur. Comme cette opération nécessite que vous montez sur le toit, veillez à prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires avant de vous y lancer. Néanmoins, puisqu’il s’agit d’une tâche complexe qui requiert de la compétence et un savoir-faire, il est préférable de la confier à des spécialistes tels que les couvreurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *