Réussir la rénovation énergétique de sa maison

À l’approche de l’hiver, tous les moyens sont bons pour réduire sa facture énergétique. Des maisons anciennes ou aux combles mal isolés, peuvent connaître des déperditions de chaleur importantes. Et si la chaleur s’échappe, il faut monter la température et donc consommer plus, pour payer plus. L’envie d’adopter une attitude écoresponsable s’immisce de plus en plus dans l’esprit des Français, voici donc des éléments clé à prendre en considération pour réussir la rénovation énergétique de sa maison en toute sérénité.

Les bons réflexes pour débuter une rénovation énergétique

S’adresser aux bonnes personnes

Avant d’envisager des travaux, il est préférable de faire un état des lieux, ou Diagnostic de Performance Énergétique, avec un professionnel. Cet audit sera réalisé par un expert qui déterminera les principales zones de perte. Une rénovation énergétique se fait étape par étape. Il peut être intéressant de déterminer les priorités pour qu’elle soit efficace, et les changements, utiles et rapidement visibles sur votre facture. Les biens récents sont tous aux normes environnementales, mais il est bien plus complexe de rénover que de construire et cela peut prendre du temps.

Les aides à votre disposition

Des aides à la transition énergétique existent et il est intéressant de les connaître lorsque l’on entreprend une rénovation, souvent très coûteuse. La prime énergie pour commencer, vous aide sous certaines conditions. Cette prime est cumulable avec un crédit d’impôt pour la transition énergétique, avec un éco-prêt à taux zéro ou encore avec une TVA à taux réduit. Vous pouvez aussi obtenir des aides des entreprises de fournitures d’énergie (CEE), du programme « Habiter mieux » de l’Agence Nationale de l’habitat (Anah) ou encore une exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie.

Faire des travaux d’isolation

L’isolation est la première étape importante lors d’une rénovation. Voici quelques exemples de travaux à envisager : isoler la toiture et les combles, les murs, les sols, la cave, installer des fenêtres à double vitrage et des volets ou des stores extérieurs. Certaines maisons trop anciennes peuvent présenter des fissures sur la façade extérieure, en plus de l’aspect esthétique, les combler est une bonne initiative à envisager pour commencer.
Le travail sur le toit à lui seul, peut vous faire économiser jusqu’à 30% sur l’utilisation de votre chauffage. Un bon diagnosticien prendra aussi en compte l’humidité, car si le bâtiment isolé présente un problème, elle restera piégée et contribuera à la détérioration du bien et au mal-être des occupants.

Penser à adapter son matériel

En plus de l’atout éco-responsable, une bonne isolation améliore votre confort acoustique et valorise votre bien. Dans certains cas, elle peut même améliorer votre santé ; un changement de système de ventilation peut garantir une meilleure circulation de l’air et le remplacement de certains matériaux par d’autres plus isolants et sans danger est un plus pour vos voies respiratoires.
Afin de faire des économies supplémentaires, il faut réfléchir au meilleur moyen de chauffer votre foyer et votre eau. L’installation de panneaux solaires dans le cas d’une maison est un formidable moyen de faire des économies, malgré un coût à l’achat élevé. S’ils sont couplés à un système de chauffage, comme une pompe à chaleur (très chère à l’installation, mais permettant des économies d’énergie jusqu’à 70%), un plancher chauffant ou des radiateurs basses températures, la différence sur le compte en banque sera immédiate. Privilégier un système électrique est le meilleur moyen de dépenser moins et d’entretenir une attitude responsable, surtout si votre chauffage central vous permet par la même occasion d’obtenir de l’eau chaude sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *