Poser un parquet comme un pro : les étapes nécessaires

pose parquet flottant

Quand on investit dans un logement neuf, il est de coutume de le personnaliser, mais surtout lui donner un peu de chaleur. En ce sens, le parquet s’avère être un revêtement de sol très apprécié, qui sait s’intégrer avec tous les styles d’intérieurs. En effet, qu’il soit flottant, en bois massif ou stratifié, le parquet n’a rien à envier à ses concurrents. Très accessible, il fait d’ailleurs partie des revêtements les plus aisés à installer. Découvrez comment poser un parquet comme un pro.

La pose d’un parquet flottant

Le parquet flottant a beaucoup de succès grâce à sa facilité de pose, son entretien ainsi que sa relative accessibilité. Pour réussir la pose de parquet flottant, il faut dans un premier temps, préparer son sol pour qu’il soit bien plan, sain, sec et propre. Ensuite, on prépare la pose en retirant tous les meubles qui encombrent la pièce. Sans oublier de déballer les lames en veillant à ce que les nœuds du bois ne soient pas regroupés au même endroit.

Cela va permettre de composer un assemblage harmonieux pour ses dalles. Après cela, il faut poser la sous-couche pour apporter une isolation thermique et phonique au sol. Pour l’installation de la première lame, il faut la poser dans un angle de la pièce. D’ailleurs, il est important d’assurer que la dernière lame de la première rangée mesure au minimum 1/3 de sa longueur avant de poursuivre.

Puis il faut clipser une seconde lame dans le prolongement de la première, en l’inclinant pour l’enclencher dans la rainure de cette dernière. Et lorsqu’on arrive en bout de ligne, on continue la pose de la même manière, tout en alternant les jonctions, d’une ligne à l’autre. Une fois la pose parquet flottant terminée, il faut enlever les cales de dilatation, couper les débords de sous-couche au cutter et installer les éventuelles barres de seuil.

pose parquet stratifié

La pose d’un parquet stratifié

Avant de savoir comment poser du parquet stratifié, il faut noter que celui-ci n’est pas réellement un parquet à proprement parler. En effet, il s’agit d’un matériau composite qui est recouvert de résine lui permettant d’offrir une excellente résistance aux rayures, poinçonnement, chocs, etc.

Et ce, tout en conservant un visuel très similaire à du bois massif. D’ailleurs, avant la pose parquet stratifié, il existe certains points à respecter de façon à obtenir un résultat optimal. Bien sûr, la pose du parquet stratifié doit être faite sur un sol parfaitement plan, propre et sec, le sol ne doit pas présenter d’imperfections.

On peut ensuite commencer l’application d’une sous-couche ou d’un film pare-vapeur pour protéger le parquet de l’humidité et réduire les bruits de pas et les petites irrégularités du sol. Puis, il faut poser la première lame dans un angle de la pièce en s’assurant de placer la languette du côté du mur.

On enclenche par la suite la seconde lame en la clipsant avec le bout de la première tout en respectant un angle de 25 à 30°. Lorsque toutes les lames de son parquet stratifié sont disposées, il ne reste plus qu’à le laisser reposer pour que les lames puissent commencer à se positionner de façon naturelle. Enfin, on retire toutes les cales de dilatation et on coupe les éventuels résidus de sa sous-couche d’isolation.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *