Bien entretenir son poêle à bois

poele-a-bois

Le ramonage, le décentrage, le nettoyage de la vitre d’insert et du chapeau de cheminée sont les quatre actions essentielles au bon entretien de son poêle à bois et de tout système de chauffage en règle générale. Ils permettent d’utiliser son système de chauffe en toute sécurité et également de faire des économies qui ne sont pas négligeables. Vous ne risquez alors aucun feu de cheminée et votre portefeuille vous remerciera. En effet, si vous n’entretenez pas bien votre poêle, de la suie s’accumule sur les parois, ce qui empêche la bonne diffusion de la chaleur émise par le feu, un moins bon rendement et par voie de conséquence une augmentation de la consommation de bois ou de granulés.

Ramonage du conduit de cheminée

Afin que la suie ne reste pas collée aux parois de votre conduit de cheminée, il est primordial de faire appel à un professionnel du ramonage deux fois par an. C’est même une étape obligatoire du point de vue de l’assurance qui, en cas de sinistre, vous demandera de fournir le certificat de ramonage fourni par le professionnel.

Le ramonage se déroule en plusieurs étapes. Tout d’abord, le ramoneur vérifie que le conduit de cheminée n’est pas bouché par un nid d’oiseaux ou de chauve-souris par exemple. Puis il va observer la suie présente sur les parois. S’il y en a beaucoup, cela signifie que votre poêle à bois ne fonctionne pas comme il le devrait. Enfin il va vérifier la conformité de votre installation et doit vous tenir informé des problèmes s’il y en a.

Nettoyage du chapeau de cheminée

Il est important de vérifier que le chapeau de cheminée est toujours correctement fixé depuis sa mise en place, qu’il n’a pas bougé avec le vent et vérifier que les bords ne sont pas obstrués avec de la suie ou des feuilles. Au bout de nombreuses années, il peut être utile de changer le chapeau. Il existe des sites comme celui-ci qui permettent de choisir celui qui est le plus adapté à votre sortie de toit.

Décentrage du poêle

Cette opération vise tout simplement à enlever les cendres présentes dans le poêle. Une chose à savoir : il ne faut pas s’empresser de retirer toutes les cendres du poêle après l’avoir utilisé. Il vaut mieux laisser une couche de cendre au fond du poêle pour que les bûches ne viennent pas percuter la chambre de combustion. La cendre peut également permettre de réguler l’arrivée d’air.

Nettoyage de la vitre d’insert

Les nouveaux poêles à bois sont généralement équipés d’un système qui balaie l’air sur la vitre, ce qui évite la formation de fumée noir sur celle-ci. Si toutefois votre vitre s’encrasse très rapidement, il reste une solution économique et écologique pour la nettoyer : il suffit de prendre du papier journal imbibé d’eau et de cendre et de frotter la vitre qui va redevenir transparente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *