Chambre conjugale : faire le bon choix pour la literie

Chambre conjugale

Pour un couple, le lit conjugal sert beaucoup plus qu’au confort du sommeil. C’est un endroit privilégié où l’on se retrouve dans une intimité à deux pour communiquer, se détendre, faire l’amour puis dormir paisiblement. Une bonne literie tendrait à développer un cadre favorable à cette intimité conjugale.

Le lit pour la chambre conjugale

Le confort d’une bonne literie de chambre conjugale devra être adapté à une indépendance de couchage des deux partenaires, afin que l’un ne soit amené à déranger l’autre à chaque mouvement. Le choix de la literie doit donc se faire en fonction de l’aise et de la bonne qualité de sommeil recherchée, aussi en termes de repos et des meilleures conditions spécifiques aux ébats amoureux. Il faut donc opter pour les matelas à ressorts ensachés qui ont une appréciable vivacité et un soutien plutôt tonique, ou des matelas en latex naturel, idéals pour une vie sexuelle épanouie.

La taille du lit conjugal

Entre le choix d’un matelas 140 cm de largeur et celui de 160 cm, la gêne au sein des partenaires est diminuée de moitié environ. De nos jours, les couples optent pour plus d’espace au lit. On part d’un matelas 140×190 progressivement à une dimension de 180 × 200. Cela permet à chacun de posséder son coin et espace de sommeil personnel, mais aussi d’un bon espace pour se mouvoir lors d’un rapport sexuel. La qualité des draps de lit apportera aussi une bonne touche à cet assemblage de confort. En toile renforcée, en percale ou en satin, vous aurez l’embarras de choix, ou vous vous laissez séduire par une finition brodée.

L’hygiène de la literie

Nous transpirons tous au cours de notre sommeil, d’une quantité qui varie d’un individu à un autre. Il va de même lors d’un petit câlin qui s’accompagne d’une transpiration qualifiée d’émotionnelle, et de diverses autres tâches pouvant occasionner de mauvaises odeurs dans le matelas. Il est donc recommandé de protéger soigneusement le matelas, et que la chambre soit bien aéré, de changer régulièrement les draps, le drap-housse ainsi que les taies d’oreiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *