Les intérêts d’un écotoit au-dessus de sa maison

L’écotoit est une technique moderne et révolutionnaire découverte par le public il y a moins d’un demi-siècle. Son installation s’avère être un choix environnementalement correct : il aide à la fois à préserver l’environnement de la dégradation et à économiser de l’énergie. Découvrez dans cet article, toutes les informations essentielles qui vous aideront à mieux comprendre le phénomène de l’écotoit ou toit végétal.

Qu’est-ce que l’écotoit

Les couvreurs, artisans spécialistes de la toiture, définissent l’écotoit comme un toit qui a la particularité de pouvoir accueillir des plantes et d’être recouvert de végétation. La toiture végétale s’installe sur n’importe quel autre type de toit, que ce dernier soit plat ou en inclinaison.

Une toiture végétale est particulièrement appréciée pour sa double capacité à : lutter contre la dégradation de l’environnement, et à réduire la pollution de l’air, notamment tout en réduisant les pollutions, spécialement celles des grandes villes. En effet, du fait que la technique a pu être maitrisée, il est dorénavant possible de planter des arbres sur les toits et de les faire pousser. Il en est de même pour d’autres plantes. Cette végétation sur toit est surtout remarquée sur la toiture des immeubles dans les grandes villes. Des observations menées ont pu établir d’ailleurs que les cités où il y a le plus de maisons dont la toiture est couverte de végétation enregistrent des taux diminuant de gaz carbonique et une certaine augmentation de la production d’oxygène.

Plusieurs types de toit végétal

Quand vous êtes décidé à installer un écotoit, faites appel à un professionnel comme ce couvreur expérimenté dans le 28. Les prestations de ce dernier sont garanties de qualité ; et ses travaux traduisent de son savoir-faire. Peu importe le type de toit végétal que vous souhaitez mettre en place, ce professionnel est le mieux placé pour réaliser vos projets : toiture végétale extensive, le toit vert intensif et la toiture végétale semi-extensive.

Dans le premier cas, il faut tout d’abord que vous sachiez que c’est le type d’écotoit le plus économique des trois options. En l’installant, le prestataire doit s’assurer que la pente de la toiture ne dépasse pas les 35 degrés. Son atout, c’est qu’elle n’exige pas une grande quantité de substrats. Au maximum, il ne vous en faudra que 10 centimètres. Le toit végétal extensif est de faible poids. Vous pourrez y planter des plantes vertes grasses, que ne demandent pas d’entretien régulier ou particulier.

Son inverse, la toiture verte intensive coûte plus cher, entre 100 et 300 euros le mètre carré. Pour ce prix vous aurez droit à un jardin suspendu. Pour sa mise en place, le couvreur a besoin d’une couche de substrat d’une trentaine de centimètres d’épaisseur environ. Une telle quantité de substrats va permettre le développement de n’importe quel autre type de plante. Sur votre toit vous pouvez donc avoir un jardin, un potager, un verger, etc. Il est également vital de comprendre que pour supporter tout ce petit monde, il faudra refaire la structure du toit, car le poids de la couche de terre peut dépasser les 500 kg/m².

Vous pouvez de même choisir un écotoit semi-intensif si vous voulez un mélange des deux. Cette option est moins lourde que la toiture végétale extensive, mais exige des entretiens permanents.

Avantages d’une toiture végétale

Elle est une alternative très convaincante et durable pour la protection de l’environnement. Il est par exemple envisageable de stocker certaines espèces de végétaux en les plantant sur le toit. En outre, un toit végétal doté de plantes vertes va conséquemment absorber le dioxyde de carbone présent dans les grandes villes.

Le toit végétal a aussi l’atout de garder l’intérieur d’une maison dans le grand confort loin des grands vents et du froid à l’extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *